Accueil
Présentation de la paroisse
Horaires des Messes et Permanences
Vie de la Paroisse
Catéchèse et jeunes
Les sacrements
Mouvements d'Action Catholique
Services Fraternels
Vie matérielle
Quelques lectures
Bulletin paroissial
Liens
Accès réservé
Contact

AU REVOIR A PAUL TEILLET ET PAUL MOURAUD

Tharon, le 30 août 2009

Monsieur le Curé, cher Paul,

 

C’est aujourd’hui la fin - d’un cycle commencé ;

Suite à des circonstances - que je ne veux rappeler,

Vous  avez dû quitter -  St Julien de Concelles

Où vous étiez si bien, - pour venir à La Plaine.

Les deux paroisses hier - comptaient quatre clochers

Que vous aviez mission - de devoir rassembler.    

C’est ainsi que vit jour - la paroisse nouvelle :

St Gildas de la Mer, - soyons toujours fiers d’elle !

 

Changer les habitudes - des uns comme des autres

N’est pas aussi facile, - sans y mettre du nôtre.

C’est aujourd’hui certain, - nous sommes devenus

Une grande communauté - unie et détendue.

 

Vos relations anciennes - avec l’abbé Christophe

Ont mis sur notre route - nos frères africains ;

Cette rencontre a permis - de nous ouvrir encore

Aux dures réalités - de tous ceux qui ont faim.

 

Le goût du rangement – vous avez à vos cordes,

Ainsi vous n’aimez pas - servir dans le désordre.

Ce trait particulier - de votre caractère

A parfois fait penser - que vous étiez austère.

 

Pour ceux qui vous connaissent, - ils peuvent en témoigner :

Vous êtes un boute-en-train, - toujours prêt à blaguer !

Et nous avons aimé - le côté très enjoué

De l’hôte bon vivant - que vous avez été.

 

Durant les six années - où vous étiez chez nous,

Aussi nous l’espérons - un petit peu chez vous,

Vous nous avez écrit - de très nombreux poèmes

Avec un grand talent – apparemment sans peine.

 

C’est en guise de clin d’œil – que, bien modestement,

Nous tentons  d’imiter – qui inlassablement    

Du Christ nous a parlé – avec discernement,

Et sur les pas de Dieu - nous guida posément

 

C’est toujours un peu triste - de devoir se quitter,

Même si nous savons bien - que de votre retraite

Vous n’oublierez pas ceux -  qui ont aimé le prêtre

Et qui auraient souhaité - sans nul doute le garder.

Au revoir bien cher Paul, - nous poursuivons la route

Vers un même objectif, - qui nous conduit à Dieu.

Nous vous souhaitons ainsi – un excellent chemin

Vers Celui qui nous aime – et qui nous tend la main.

 

Bonne route, Merci.

Fraternellement,

Jacques.

 

Paul,

 

Tu es arrivé il y a 7 ans. Très vite, tu as cherché à connaître les laïcs qui exerçaient des responsabilités dans la communauté des paroisses.

Ta première année fut difficile, tu as fait appel au diocèse

et quand Paul Teillet a pris ses fonctions, tu lui as laissé la responsabilité tout en restant bien présent; ainsi tu as pu te consacrer à d'autres services.

Grand est en toi le souci des personnes qui sont dans l'Eglise mais aussi de toutes celles qui en sont éloignées. Ton accueil est pour tous.

De même, tu interpelles les laïcs pour les aider à réfléchir sure le quotidien de leur vie, afin qu'ils deviennent toujours plus témoin de l'amour du Christ pour tous.

Paul, tu as beaucoup de compassion pour ceux qui souffrent, tu sais être un prêtre, un frère, un ami, un guide pour les enfants, pour les ados, pour les futurs mariés, pour les adultes et les personnes du 3ème âge.

 

Tu es quelqu'un qui aime lire, comprendre; tu prends le temps de t'intéresser à l'actualité que tu regardes, éclairé par ta connaissance de la Bible.

Paul, tu fais confiance à l'Esprit Saint pour toi-même et pour les autres, tes beaux sermons sont accessibles à tous, tu fais passer ton amour pour Dieu dans tes homélies, parfois avec humour, à tes paroissiens. Nous apprécions beaucoup ta simplicité, ton écoute chaleureuse, la joie et l'espérance que tu partages. Ta passion pour l'homme et ta passion pour Dieu te conduisent à les faire se rejoindre, tu les portes dans ta prière car tu es un homme de prière.

 

En ce jour, nous voici réunis, pour te remercier pour ces années vécues chez nous. Nous rendons grâces au Seigneur pour tout ce que tu as semé.

 

Nous te souhaitons de pouvoir aller porter la Bonne Nouvelle dans la paroisse d'à côté que tu connais déjà un peu. Par ailleurs, grâce à tes nombreux livres, nous aurons le plaisir de savoir que tu seras encore là sur Saint Michel… la nuit.

 

Alors Paul, MERCI encore et "BON VENT" sur Saint Nicolas de l'Estuaire.

 

Alice

 

Discours d'au revoir aux Paul
 
Discours d'au revoir aux Paul