Accueil
Présentation de la paroisse
Horaires des Messes et Permanences
Vie de la Paroisse
Catéchèse et jeunes
Les sacrements
Mouvements d'Action Catholique
Services Fraternels
Vie matérielle
Quelques lectures
Bulletin paroissial
Liens
Accès réservé
Contact

PREVISIONS ET IMPREVUS...

« Marie, tu nous entraînes à risquer notre « oui » aux imprévus de Dieu. » Ces dernières semaines, j’ai beaucoup tourné dans ma prière les paroles de ce chant. Du reste, elles furent à l’origine de ma venue sur la côte de Jade, en 2003.  Elles n’ont pas pris une ride en ces jours où je reçois de l’évêque la charge de curé des paroisses Saint Gildas de la Mer et Saint Jean-le-Baptiste en Retz. Deux paroisses désormais étroitement associées dans leur destin.

Ma prière est tout d’abord pour mes prédécesseurs, reconnaissante et respectueuse à l’égard de leur mission. Désormais, c’est une nouvelle page qui doit s’écrire, au livre de l’histoire des chrétiens en ces lieux. Des changements inévitables sont à attendre dans les prochaines semaines. Parfois crucifiants : nouveaux prêtres, nouvelle organisation, nouveaux appels aussi… Des sentiments mêlés nous traverseront sans doute, faits d’espérance et d’inquiétude, de compréhension et de déception. Mon naturel conciliant me fait personnellement redouter d’avoir cependant à prendre d’inévitables décisions.

 

Mais, au-delà des décisions pratiques à prendre, je veux trouver, en cette période instable, l’occasion de me poser – et je vous invite à faire de même – la question qui fut un jour celle de la Vierge Marie à l’appel de l’ange : « Comment cela va-t-il se faire ? »

 

Quel est en effet le désir premier de Dieu sur nos deux paroisses ? J’ai l’audace de penser que son ardent désir est que nous laissions le Christ, par son Esprit, trouver sa demeure au milieu de nous, entre nous et en nous. Voilà notre horizon. En effet, le « faire » de Marie ne questionne pas sur les modalités mais sur les surprises que Dieu nous réserve encore : « Tu n’as pas fini de nous surprendre Seigneur ! »  Nombreux sont ceux qui m’interrogent : « Comment y arriverez-vous ? » J’avoue que je ne le sais pas. Je sais seulement que le Seigneur a un projet d’amour sur os deux paroisses et qu’il ne baissera pas les bras, lui ! Puissions-nous nous remplir de son audace et ne pas nous laisser tenter de baisser les bras.Que cette nouvelle année, avec son lot « d’imprévus » de toute orte, soit l’occasion pour tous et chacun, d’un vrai progrès dans l’amour de Dieu et des frères en Christ.

 

Père Rémy CROCHU, curé.

 

 

Premiers mots du Père Crochu
 
Premiers mots du Père Crochu